Race de chien : Carlin

En résumé:

Robuste (santé) 70%
Voyage 40%
Supporte solitude 80%
Apte à la garde 70%
Entretien 80%
Éducation 40%
Propreté 70%

Petite boule courte sur pattes, on dirait un ours. Ses différentes robes vous laissent le choix d’opter pour celui que vous aimez. Peu importe celui qui vous plaît, les caractéristiques, le caractère, les conditions de vie et la santé du Carlin sont les mêmes pour toutes les variétés. Pour les découvrir, lisez les quelques lignes ci-dessous. Vous en apprendrez sur ce petit canin que vous ne connaissez peut-être pas précisément !

Les caractéristiques du Carlin

Que votre Carlin soit fauve avec masque noir, abricot avec masque noir, argent ou tout noir, il reste le molosse typique. Ses rides larges et profondes autour de son petit museau carré donnent un air tout à fait charmeur à sa tête toute ronde et large. Son corps est très musclé, bien carré et compact. Au beau milieu de tout cela, vous retrouvez ses grands yeux bien saillants. Ses oreilles ont une forme particulière. Elle représente soit une rose repliée en arrière, soit un bouton qui retombe en avant.

La deuxième est, de loin, la préférée des maîtres canins. La queue ne s’enroule ni sur le dos ni vers le bas. Elle n’est pas pendante, mais se tourne sur la hanche uniquement. Le corps, dans son ensemble, est bien structuré. Ses membres sont mi-longs mi-courts, costauds et bien droits. Le pelage est obligatoirement court, lisse et doux. Vous vous demandez combien mesure et pèse ce petit animal ? La toise de la femelle varie entre 29 et 36 cm, celle du mâle entre 30 et 40 cm.

Côté poids, malgré son aspect « pataud », il n’est pas très lourd, allant de 6.3 et 8.1 kg.

Origine

Carlin

Nous avons la certitude que le Carlin est une race de chiens très ancienne. Elle était déjà connue et appréciée par les Mandarins, d’où sa sélection par la Chine. Néanmoins, l’Angleterre et la Hollande le reconnaissaient à ses justes valeurs. Ces deux pays l’ont voulu pour « eux tout seuls ». Pour obtenir la paternité de celui-ci, ils ont mis en avant les compétences reconnues de ce chien, depuis « la nuit des temps ».

Au final, aucune de ces nations n’a pu l’avoir. Elle a été donnée à la Grande-Bretagne. Malgré les difficultés que ce canin ait pu rencontrer au cours des années, il est maintenant très apprécié. De nombreux maîtres l’aiment et le prennent pour compagnon fidèle.

Caractère de ce chien de race

Ce nounours aime les câlins, les caresses et les attentions affectueuses. Il aime son maître par-dessus tout, mais ne rechigne pas devant la douceur des étrangers. Le dorloter lui fait très plaisir, tant il est amical et aimant. Aux côtés de son maître, il partage de nombreuses activités, y compris regarder la télévision.

Les promenades le ravissent et partir en voyage avec son entourage proche l’enthousiaste. Il s’entend aussi bien avec les humains, qu’avec ses amis les chiens. Il ne fait pas de mal à une mouche mais, comme tout canin, il veut se sentir respecter. Joueur et farceur, il vous jouera plus d’un tour si vous rentrez dans son jeu. Son aspect bourru et trapu ne lui enlève pas pour autant ses capacités exemplaires de chien de compagnie.

Conditions de vie

La seule vie qui lui plaît est celle qu’il vivra auprès de son ou ses maître(s). Il n’a pas tellement besoin physique, il supporte bien la solitude, il sait rester à sa place lorsqu’il le faut. Le mode de vie idéal pour lui est d’être « installé » dans une maison, aux côtés des personnes qui y vivent.

Il convient bien sûr aux personnes âgées, pour qui il vouera une réelle admiration. Celles-ci, ayant beaucoup de temps à lui consacrer, il saura faire preuve de reconnaissance pour tout l’amour qui lui ait donné.

Sa santé

Malheureusement, cette petite boule rencontre souvent des problèmes oculaires. Pour les éviter, rien de tel qu’un lavage de ses yeux quotidiennement. Cela évite qu’ils rougissent aux premiers rayons de soleil ou qu’ils contractent des inflammations. Il a tendance à souffrir des grosses chaleurs. Il faut donc le garder à l’ombre s’il fait trop chaud. La femelle subit, généralement, une césarienne lors de la mise bas, pour ne pas avoir à faire face à des déchirures qui font très mal.

Enfin, le constat d’une bonne croissance établie par un vétérinaire est le bienvenu pour le bien-être de votre protégé. Vous pouvez tout de même garder votre animal durant onze ans environ.

ban

Le dressage

Le carlin met du temps à comprendre ce que vous lui demandez. Le dressage n’est pas si simple. En revanche, il est inutile d’adopter la méthode violente,

Carlin

cela ne le braquerait que davantage. Lui parler, lui dire les choses et lui faire répéter le plus souvent possible est vraiment la règle pour un bon dressage de votre boule. Employer la méthode douce s’avère donc la meilleure solution !

Quelques conseils

Vous pouvez vivre une parfaite osmose avec votre carlin qui possède toutes les qualités requises pour vous combler. Autant en profiter tout de suite, non ?

Livres complémentaires :

Découvrez d’autres races de chiens:

Race de chien : Carlin
3.9 (78%) 30 votes

Pin It on Pinterest