Race de chien : Chien d’eau Portugais

En résumé:

Robuste (santé) 70%
Voyage 80%
Supporte la solitude 70%
Apte à la garde 90%
Entretien 60%
Education 80%
Propreté 90%

Classé par la Fédération Cynologique Internationale dans le groupe des chiens rapporteurs de gibier, chiens leveurs et chiens d’eau, la race est connue au Portugal sous le nom de Cão de Água, ce qui signifie chien d’eau, ou Cão Pescador Português voulant dire chien pêcheur portugais. Plongeur extraordinaire, le chien d’eau portugais est le compagnon inséparable des pêcheurs. Il a le réflexe de sauter à la mer pour rapporter le poisson qui tenterait de s’échapper ou lorsqu’un filet se déchire. Volontaire et résistant à la fatigue, il se révèle être un merveilleux gardien qui défend fièrement le bateau de son maître, ainsi que ses biens. Avec son expression sévère et son regard ardent, qui oserait s’approcher de sa propriété ? Polyvalent, vif et adorant l’eau, ce remarquable nageur au courage sans faille excelle encore aujourd’hui dans les sauvetages nautiques.

Malgré cette belle ardeur, ce valeureux canidé possède un grand équilibre et un immense sang-froid. Ainsi, il est couramment utilisé à la chasse au gibier d’eau, chien de protection, aide aux malades psychiques et en hôpitaux ou maison de retraite. Si vous cherchez tout simplement un chien de compagnie, vous avez là le compagnon parfait qui s’épanouira tout autant à patauger longuement dans l’eau, qu’à faire la sieste blotti tout contre vous.

Les caractéristiques du Chien d’eau Portugais

Robuste, de type braccoïde et bien équilibré dans ses proportions, le chien d’eau portugais affiche une élégante silhouette massive mais non moins harmonieuse. Le développement musculaire est remarquable, surtout s’il s’adonne régulièrement à des exercices de natation. D’ailleurs, la poitrine large et les côtes bien cintrées témoignent d’une excellente capacité respiratoire. Les membres sont longs et musclés pour permettre une nage rapide, et parfaitement d’aplomb.

Dégageant une certaine noblesse, le corps est abondamment recouvert d’un poil hypoallergénique idéal pour les personnes souffrant d’allergies, qui peut être long et ondulé, ou plus court et frisé. Tandis que la première variété est douce, laineux et d’apparence lustrée, l’autre type de pelage est plus dense, terne et forme de délicates mèches bouclées, étroites et plates. La robe est principalement noire dans son intégralité, pouvant s’agrémenter de quelques taches blanches à condition de ne pas dépasser 30 % de la fourrure. Plus rarement, le chien d’eau portugais peut être marron ou blanc uni sans jamais être albinos. En conséquence, les bords des paupières, la truffe et les lèvres doivent être noires chez les sujets noirs et marron chez ceux à robe marron. Dans tous les cas, le sous poil est totalement absent. Imposante et bien proportionnée, la tête du chien d’eau portugais est bombée, avec un stop très marqué et un crâne imposant, orné d’un adorable toupet. Quant au museau, il est légèrement plus court que le crâne et plus large à sa base qu’au nez. Ecartés et légèrement obliques, les yeux sont ronds, moyennement grands et peuvent être bruns ou noirs, lui donnant un regard malicieux rempli d’intelligence. Les oreilles pendantes sont attachées bas et portées bien contre la tête, les pointes sont fines venant s’écarter avec raffinement. Dans la variété à poil long, les oreilles sont joliment tapissées de longs poils soyeux. S’enroulant en forme d’anneau et ne dépassant pas le jarret, la queue apparaît comme étant un précieux auxiliaire pour la nage. C’est la raison pour laquelle elle est particulièrement épaisse à la base, pour s’affiner à l’extrémité, tel un gouvernail.

S’agissant de la taille et du poids, le mâle mesure entre 50 cm et 57 cm au garrot, pour un poids oscillant de 24 kilos à 28 kilos. Un peu plus fine, la femelle mesure entre 43 cm et 52 cm et pèse 18 kilos à 22 kilos.

Origine

Les ancêtres du chien d’eau portugais ont débarqué au 5e siècle au Portugal avec les Wisigoths, avant de faire l’objet de croisement avec leurs congénères locaux. Depuis lors, le chien d’eau portugais est devenu le compagnon traditionnel des pêcheurs. Il se rend effectivement indispensable sur le littoral pour repousser les bancs de sardines dans les filets, livrer courrier et autres objets d’un bateau à l’autre ou jusqu’au rivage à la nage quelle que soit la distance, mais aussi pour rapporter tout ce qui pouvait tomber du bord. La première description du chien d’eau portugais a été faite par un moins en 1297. Il fait le récit d’un véritable héros, sauvant spontanément un marin de la noyade.

Ce courageux canidé faisait partie intégrante de l’équipage et pour davantage de productivité, les pêcheurs ont décidé de tondre le postérieur ainsi que le museau. Ceci permettait aux chiens d’eau portugais de se sentir plus à l’aise dans leur travail de mousse, mais aussi d’éviter que les poils ne soient trop imbibés d’eau. Par ailleurs, la race a beaucoup servi durant la bataille de Trafalgar et reçut la mention d’honneur pour son travail de messager.

Toutefois, la modernisation continue des méthodes de pêche a eu raison de sa popularité, qui s’est mise à dangereusement décliner au début du 20e siècle. Passionné par le chien d’eau portugais, l’homme d’affaires Vasco Bensaùde est parvenu à le sauver dans les années 1930 en rédigeant un standard. Des spécimens ont alors été exportés aux Etats-Unis à la fin des années 1960, ainsi qu’au Canada et en Angleterre, pour être officiellement reconnue en 1984 par le Kennel Club américain. Malgré ces efforts, la race reste encore assez méconnue en dehors des frontières portugaises. Aujourd’hui, le chien d’eau portugais est principalement élevé dans la région de l’Algarve, à l’extrême sud du pays, soit le berceau de la race.

Le grand public n’a néanmoins pas manqué l’arrivée d’un nouveau compagnon au sein de la Maison Blanche en avril 2009, du doux nom de Bo. Le couple présidentiel américain, Michelle et Barack Obama, a tout simplement choisi le chien d’eau portugais parce que leur fille Sasha est allergique aux poils de chien.

Caractère du Chien d’eau Portugais

Le chien d’eau portugais est apprécié pour sa témérité, son tempérament joueur et son affection débordante qu’il témoigne envers sa famille. Il cherche constamment à plaire à son maître qu’il accompagnera dans toutes ses activités, sportives comme farniente. En effet, il sait parfaitement se contrôler et peut aussi bien arpenter la campagne du matin au soir, comme rester toute la journée à faire la sieste lové tout contre vous.

Considéré comme un chien de feu du fait de son regard pénétrant, il démontre une forte maîtrise de soi et un équilibre inébranlable. Curieux et attentif, il se révèle également être un excellent gardien par son pouvoir de dissuasion. Il est aussi très sociable et sympathise facilement avec les autres animaux, ainsi que les personnes étrangères à la famille. Docile, gai et enjoué, ce gentil clown n’hésite pas à suivre les enfants à travers leurs aventures, toujours avec une extrême douceur.

Finalement, ce merveilleux compagnon se montrera si facile à vivre que vous ne pourrez plus imaginer votre quotidien sans lui !

Conditions de vie

Sympathique et bon joueur, le chien d’eau portugais démontre une gentillesse démesurée envers tous les membres du foyer, humains comme animaux, jeunes comme âgés. Bien qu’il soit très fougueux et dynamique, il s’adapte sans problème à la vie citadine, à condition de l’emmener se défouler fréquemment dans les grands espaces. Supportant très mal la solitude, il adore pantoufler tranquillement près de sa famille, et sautera instantanément sur l’occasion au moindre geste le conviant à sortir. Ne le laissez jamais tout seul dans le jardin car ce dont il a réellement besoin, c’est la vie de famille agrémentée de grandes balades et baignades. Si durant votre temps libre vous aimez prendre le large en bateau, soyez assuré que votre adorable compagnon se fera un plaisir de multiplier les plongeons.

Actif, le chien d’eau portugais convient non seulement au marin plaisancier, mais aussi au chasseur adepte du gibier d’eau. Il présente également des dispositions naturelles pour l’agility et grâce à son flair particulièrement développé, il se plaît à se lancer à la recherche de truffes et participer aux exercices de secours. La pet therapy lui convient tout autant, du fait de son incroyable tendresse. Quoi qu’il en soit, il est indispensable de lui proposer des activités régulières, au risque de voir surgir en votre compagnon à quatre pattes un comportement destructeur. En réunissant liberté, sport, disponibilité, câlins et famille, votre fidèle compagnon sera le plus heureux des chiens.

Santé

De nature rustique, le chien d’eau portugais est doté d’une santé exceptionnelle.

Néanmoins, la race est sensible à la Gangliosidose de type GM1. Il s’agit d’une maladie neurologique sévère, qui se manifeste par des troubles de l’équilibre apparaissant dans les six premiers mois de vie. Il est donc essentiel de faire le test génétique pour la déceler et éviter un retard de croissance.

Ce nageur passe par ailleurs beaucoup de temps dans l’eau. Par conséquence, il est exposé au risque d’otite. Vous devez donc accorder un soin particulier à ses oreilles et veiller à bien les sécher après une baignade.

La dysplasie de la hanche est également à surveiller, tout comme les problèmes de cataracte chez les seniors.

La maladie d’Addison est assez commune au sein de la race. Cette affection endocrinienne se caractérise par une fatigue profonde accompagnée de troubles gastriques. En cas de léthargie, il faut immédiatement consulter un vétérinaire car votre compagnon pourrait en mourir.

Concernant la nourriture, aucune spécificité alimentaire n’est à prendre en considération. Le chien d’eau portugais s’accommode tout autant d’une gamelle remplie de croquettes de qualité que de viande crue, mélangée à du riz cuit et des végétaux. Vous augmenterez simplement les rations après une journée intense et inversement en cas d’activités physiques réduites.

S’il bénéficie de son activité quotidienne et qu’il reçoit sa dose d’amour, il a toutes les chances de vivre au moins 13 ans, voire jusqu’à 18 ans !

Éducation du Chien d’eau Portugais

Doté d’une intelligence exceptionnelle et naturellement discipliné, le chien d’eau portugais s’éduque très facilement. Il comprend vite ce qu’on attend de lui et prend plaisir à obéir aux ordres de son maître. De plus, votre fidèle compagnon n’a aucun problème à socialiser avec ses congénères. Il cohabitera aisément avec les animaux vivant sous son toit et cherchera même à jouer avec les chats ! Toutefois, il se montre un peu réservé envers les inconnus. Il est donc important de l’emmener dès le plus jeune âge dans divers lieux publics, afin de l’habituer à voir du monde qu’il ne connaît pas et le rendre moins nerveux. C’est ainsi qu’il apprendra progressivement à se faire manipuler en toute docilité. Gardez toujours à l’esprit que plus vous stimulez intellectuellement et physiquement le chien d’eau portugais, moins vous rencontrerez de souci au niveau de son comportement. Alors, veillez à redoubler de créativité pour varier les exercices !

Quelques conseils

Pour optimiser les chances d’accueillir un chiot en parfaite santé, le choix de l’éleveur est primordial. Vous vérifierez que les tests des reproducteurs ont bien été faits contre les principales maladies héréditaires, sans oublier la cardiomyopathie. S’agissant de son entretien, vous pouvez le toiletter une fois par mois selon la tradition portugaise. Pour cela, l’arrière-train, les membres postérieurs ainsi que le museau sont tondus. La queue gardera juste un pompon à son extrémité. Vous brosserez votre compagnon au moins une fois par semaine pour éviter les nœuds et retirer les poils morts. Pensez aussi à le laver tous les mois pour conserver la brillance de sa longue robe. Vous en profiterez pour épiler les conduits auditifs.

Crédits photos : Fotolia et © Flickr –Mike Gallow Dog.Show_Photos Marcia O’Connor

Livres complémentaires :

Découvrez d’autres races de chiens:

Race de chien : Chien d’eau Portugais
5 (100%) 1 vote

Pin It on Pinterest