Race de chien : Colley

Robuste (santé) 70%
Voyage 40%
Supporte solitude 80%
Apte à la garde 70%
Entretien 80%
Éducation 40%
Propreté 70%

Le colley est un magnifique chien, dont l’élégance n’est pas à refaire. Chien de berger avant tout, il séduit bon nombre de maîtres canins qui l’adoptent en tant que chien de compagnie. Il faut dire que ce canin a vraiment tout pour plaire !

Les caractéristiques du Colley

Le colley possède un poil très long, lisse et touffu, en particulier au niveau de la crinière et du collier. Sa couleur n’est jamais unie. Elle est tricolore, avec le noir en couleur dominante et des taches blanches qui « marquent » bien la race « Colley ». Elles se situent sur la queue, les pieds ou les jambes, de même que sur le plastron.

Sa taille reste correcte, il n’est ni trop grand ni trop petit. Sa morphologie est légère, souple, emplie de force. La tête reste allongée, avec des yeux obliques. Le marron de ces derniers dégage une expression sereine, douce et câline. Certains « modèles » de colleys sont bleus merle.

Dans ce cas, les yeux sont vairons, c’est-à-dire que les deux sont bleus. Les oreilles sont toutes petites, mais restent bien dressées sur la tête. Le bout de celles-ci retombe un peu. Le mâle a une taille de 56 à 61 cm, la femelle ne dépasse pas les 56 cm. Concernant le poids, il oscille entre 20 et 28 kg pour le mâle et 17 à 26 kg pour la femelle.

Origine

Le colley a vu le jour fin XIXe. Il va sans dire qu’il n’est pas reconnu officiellement depuis si longtemps. Le premier club de Colley a été créé sous le règne de la Reine Victoria qui vouait une réelle passion à ses chiens.

A ce moment-là, naquit le Rough Collie (à poils longs) et le Smooth Collie (à poils courts). Prenant un peu du lévrier russe et du Setter irlandais, le colley que nous connaissons aujourd’hui possède des caractéristiques bien plus belles que ces deux réunis.

L’apparition du premier colley français n’a été effective que depuis avril 1889, alors que le premier club français, implanté en l’honneur de ce canin, n’a ouvert ses portes qu’en 1909.

Caractère de ce chien de race

Le colley présente de nombreuses qualités. Il est doux et affectueux, mais sait rester sur la réserve, du fait de sa timidité. Ses capacités de chien de berger lui permettent de veiller sur votre famille, que ce soient les enfants comme les grands. Il ne se montre jamais agressif inutilement, mais si besoin, il saura montrer les dents.

Comme tous les chiens de cette taille, il est important de lui accorder des moments bien à lui, à savoir la pratique d’exercices physiques, la promenade et la complicité qu’il pourra partager avec ses maîtres. Même s’il aime jouer, le calme est aussi de la partie dans la vie de votre protégé.

Conditions de vie

Colley

Du fait de son énergie débordante, associée à son calme irréprochable, le colley vit aussi bien en appartement qu’en extérieur. Il n’est pas très adepte des voyages, ni des longs trajets enfermés. Cela dit, il aime beaucoup l’extérieur, l’air qui fait voler son pelage.

Sa nourriture doit être équilibrée, il fait partie des grands chiens qui ont besoin de manger. Le laisser sans écuelle toujours pleine le rendra très malheureux. Il aime ses maîtres, mais apprécie aussi son indépendance.

Sa santé

Le colley vit en moyenne 12 ans et ne présente pas de signes particuliers de maladies. Attention cependant à l’emmener chez le vétérinaire régulièrement. Les grands chiens souffrent souvent de dysplasie (anomalie de la hanche). La pathologie typique du colley est le AYC, cette maladie qui touche les yeux. Alors que 30 à 40 % des chiens de cette race en sont atteints, l’origine de celle-ci reste inconnue.

De ce fait, il est difficile d’y pallier. A le voir comme cela, nous pourrions penser que sa robe nécessite un entretien particulier. Et bien non, puisqu’un simple coup de peigne quotidien suffit pour rendre son pelage éclatant.

ban

Son dressage

ColleyIl ne faut pas douter de son intelligence. Pour la développer au mieux, il est indispensable de le sociabiliser dès ses premiers jours de vie. Il apprend très vite, aime écouter ses maîtres et leur prouver qu’il sait exécuter sans problème les ordres. Cela dit, il ne faut pas en négliger les règles de bases qu’il est important d’appliquer et lui inculquer, dès sa naissance.

Facile à éduquer, il ne pourra que vous combler, d’autant qu’il fera très vite la différence entre le maître que vous êtes et son rôle de protecteur et compagnon fidèle à quatre pattes que lui sait être !

Quelques conseils

Vous pourrez partager de magnifiques moments de complicité avec votre colley si vous lui donnez de l’amour et lui portez de l’attention. Il n’est pas question non plus de le vénérer, mais simplement lui faire comprendre que c’est vous le maître, que chacun doit rester à sa place.

Livres complémentaires :

Découvrez d’autres races de chiens:

Race de chien : Colley
4.57 (91.43%) 7 votes

Pin It on Pinterest