Race de chien : Terrier de Boston

En résumé:

Robuste (santé) 80%
Voyage 90%
Supporte la solitude 60%
Apte à la garde 70%
Entretien 80%
Education 80%
Propreté 60%

Le terrier de Boston, plus connu sous le nom de Boston terrier, est un molossoïde de petit format classé par la Fédération Cynologique Internationale dans le groupe des chiens de compagnie. Sociable, constamment enjoué et affectueux au point d’en devenir envahissant, le terrier de Boston est l’une des races les plus populaires aux Etats-Unis. Du fait de ses origines purement américaines associées à un caractère formidable, ce petit molosse est surnommé à juste titre American Gentleman. Alors si vous recherchez un charmant compagnon pour égayer le quotidien de votre famille, vous avez là celui qu’il vous faut ! Voyons ensemble les caractéristiques de cette race de chien.

Les caractéristiques du Boston Terrier

Le terrier de Boston est un chien de petite taille à la silhouette compacte mais bien proportionnée. L’équilibre entre la longueur des membres forts, bien d’aplomb, et celle du corps court ne fait que valoriser la structure carrée propre à la race. La ligne dorsale est alors bien horizontale et la croupe discrètement incurvée au niveau de l’attache de la queue, tout comme la poitrine qui est élégamment descendue afin de faire ressortir la carrure de ce mini molosse. De même, la musculature développée est en parfaite harmonie avec une ossature solide, ce qui apporte énormément de puissance, de raffinement et de grâce à l’aspect du Boston terrier.

La constitution des deux sexes est identique, si ce n’est que la femelle est un peu plus fine. Celle-ci pèse en effet entre 7 kilos et 10 kilos. Sa taille varie de 25 cm à 40 cm au garrot, comme le mâle qui peut toutefois peser jusqu’à 11 kilos tout au plus.

La robe du Boston terrier est constituée de poils courts, brillants et lisses, à la texture fine dont la douceur est des plus agréables au toucher. Elle peut être bringée, noire avec des reflets roux ou des marques blanches réparties en bandeau autour du museau, prenant la forme d’une liste régulière entre les yeux et d’un collier. Le poitrail est entièrement blanc, tandis que les pattes antérieures peuvent l’être soit intégralement, soit de manière partielle. D’ailleurs, ce panachage en fait un modèle américain d’une rare beauté, plein de charme et de classe. Cette originalité est accentuée par un crâne inscrit dans un carré et plat entre de petites oreilles portées naturellement droites. Ajoutée à cela une mâchoire elle aussi bien carrée, la forme du visage du terrier de Boston est absolument unique. La tête est totalement exempte de rides et arbore un stop bien marqué ainsi qu’un front abrupt, se terminant par un large museau court agrémenté d’une truffe noire et évasée. Avec sa dentition subtilement prognathe, le Boston terrier ne saurait cacher qu’il a des gênes en commun avec le bulldog anglais ! Ni ses grands yeux tout ronds bien écartés, dont la noirceur dénote une expression attentive et bienveillante, mais aussi et surtout un haut degré d’intelligence. Enfin, la queue du terrier de Boston est courte, s’effilant vers l’extrémité et insérée bas, pouvant être droite ou en tire-bouchon sans jamais être portée au-dessus du dos.

Les origines du Terrier de Boston

En 1865, un nommé William O’Brien vendit un chien noir à collier blanc à un certain Robert C. Hooper, tous deux habitants de Boston. Il s’agit à n’en pas douter de l’ancêtre du terrier de Boston, qui était croisé bulldog anglais et terrier anglais blanc, une race aujourd’hui disparue. Par la suite, il a été accouplé avec une chienne de type bouledogue français dans le but de réduire le gabarit. Le Boston terrier était né.

En 1891, le Boston Terrier Club of America a été fondé et c’est ainsi qu’on a pu voir pour la première fois des spécimens appelés « Round Heads » pour têtes rondes ou encore « Boston Bulls ». Finalement, le standard fut le tout premier à avoir été officiellement reconnu par l’American Kennel Club, au cours de l’année 1893, convaincu de la stabilité de cette nouvelle race.

Le terrier de Boston connu un succès si fulgurent et instantané qu’il illustrait jusqu’à 30 % des chiens présentés en exposition canine dans les années 1920. Aujourd’hui, il fait partie des vingt races les plus appréciées outre-Atlantique et symbolise depuis 1979 l’Etat du Massachusetts, dont il est natif. La mascotte de l’équipe de hockey de l’université de Boston reprend même les traits de ce petit molosse ! Sa notoriété est nettement moindre en dehors des frontières américaines et ce n’est qu’en 1927 qu’il fit son apparition sur le territoire français.

Le caractère

D’une douceur infinie et doté d’un grand cœur, très sociable et tolérant avec tout le monde, le terrier de Boston représente sans conteste le compagnon idéal de l’homme. Il cherche en permanence à faire plaisir à sa famille et s’entend à la perfection avec les enfants, tout comme avec les autres animaux. Toujours de bonne humeur, débordant d’affection et extrêmement joueur, ce molosse miniature prend un immense plaisir à se lover sur le canapé tout contre son maître. D’ailleurs, son besoin d’amour est tel qu’il ne pourrait être totalement épanoui sans votre contact. Si vous êtes en quête d’un petit chien jovial, plein d’entrain et collant, le terrier de Boston saura vous combler au quotidien. Ce n’est effectivement pas un hasard s’il est surnommé American Gentleman aux Etats-Unis. Excessivement attaché à ses proches, il ne supportera pas votre absence trop longtemps… Attendez-vous à ce qu’il soit constamment dans vos jambes et réclame sans arrêt vos bras !

Même s’il lui arrive de se métamorphoser en boule de nerfs, vous n’aurez aucun mal à calmer rapidement votre fidèle compagnon à quatre pattes. En effet, le Boston terrier est un grand sportif qui répond toujours présent pour vous accompagner dans vos escapades en plein air. En outre, si vous pratiquez l’équitation, gardez à l’esprit qu’il apprécie énormément la compagnie des chevaux et se fera une joie sincère de se lancer lui aussi au galop. Après une longue balade, votre petit chien espiègle et plein d’énergie n’aura qu’une envie, celle de se reposer tout tendrement à vos côtés.

Les conditions de vie

Bien que le Boston terrier soit une race active, il se plaît aussi bien à la campagne qu’en plein centre-ville. Pour lui, l’essentiel est simplement d’être avec son maître, tant qu’il lui procure de l’activité physique quotidienne dans le but de canaliser sa vitalité débordante et préserver son équilibre psychologique. Néanmoins, son petit gabarit le contraint à ne pas pouvoir endurer de longues sorties trop vigoureuses. Au minimum trois promenades journalières, auxquelles s’ajoutent des parties de lancer de balle et des exercices de stimulation mentale, lui permettront aussi bien de se dégourdir les pattes que de se sentir aimé de ses proches. Votre Boston terrier vous en sera infiniment reconnaissant en redoublant de loyauté et de gaieté. Dans le cas où vous êtes déjà propriétaire d’autres chiens, votre adorable compagnon n’en sera que plus heureux.

Le terrier de Boston n’est pas fait pour vivre en permanence à l’extérieur. En effet, il est très frileux et souffre du froid mais aussi des températures trop élevées. Surtout, il est totalement dépendant de l’être humain et ne supporterait pas d’être tenu à l’écart de sa famille. Vous constaterez qu’en hiver, votre charmant petit compagnon se montrera encore plus collant que le reste de l’année ! Il se fera cependant un plaisir de monter la garde avec vigilance et aboiera uniquement lorsque cela s’avère nécessaire, afin de vous avertir de l’arrivée d’un intrus. Ne lui demandez pas pour autant de faire preuve de dissuasion car le Boston terrier est totalement dénué d’agressivité. Il est dans sa nature de se montrer accueillant envers tous les étrangers, amis comme ennemis.

Si vous possédez un jardin, sachez que votre fidèle petit molosse demeure un chien ratier dans l’âme. Par conséquent, vous risquez de devoir reboucher régulièrement des trous où sont enfouis jouets et os ! Enfin, le terrier de Boston adore les jeunes enfants et convient parfaitement aux personnes âgées.

Boston Terrier : La santé

Le terrier de Boston est très robuste et vit longtemps, en général plus de 13 ans si vous lui donnez tout l’amour qu’il mérite. Il ne rencontre que très peu de problèmes de santé, si ce n’est qu’il convient de veiller rigoureusement à la propreté de ses yeux quelque peu proéminents pour éviter les irritations oculaires. Par ailleurs, le Boston terrier éprouve des difficultés respiratoires à cause de son nez écrasé, liées au syndrome brachycéphale. Ne l’exposez en aucun cas à la chaleur ! Si vous remarquez que votre petit canidé ne respire pas correctement lors d’une promenade peu intense, vous devez consulter dans les plus brefs délais. De plus, la dystocie n’épargne pas les femelles qui connaissent des mises bas particulièrement compliquées sans l’intervention de l’homme par une césarienne.

Pour le reste, dès l’instant où votre tendre Boston terrier est suffisamment protégé des températures négatives, les visites chez le vétérinaire demeurent exceptionnelles. En revanche, la race présente des prédispositions aux affections de la peau, telles que l’intertrigo qui concerne le repli facial et celui de la queue, ou encore l’alopécie soit la chute excessive des poils. D’origine parasitaire, la démodécie est également une affection cutanée courante qui provoque des lésions croûteuses ou accompagnées de pellicules.

S’agissant de son alimentation, le terrier de Boston n’est pas un gros gourmand. Pour lui ouvrir l’appétit, préparez-lui sa gamelle quotidienne avec de la viande fraîche, du riz ou des pâtes et des légumes frais. Malgré tout, la nourriture industrielle adaptée à cette race peut très bien faire l’affaire, d’autant plus qu’elle présente l’avantage d’être parfaitement équilibrée à condition évidemment d’ajuster les portions en fonction de l’activité physique de votre petite boule de poils. En outre, l’appareil digestif peut être sensible chez certains sujets. Pour éviter les gaz, il est primordial de se tourner vers des croquettes de qualité supérieure. Lire l’article : Comment choisir les meilleures croquettes pour son chien ?

L’éducation du Boston Terrier

Comme tous les terriers, vous vous rendrez très vite compte que votre petit molosse sait très bien ce qu’il veut. En conséquence, son éducation devra commencer dès le plus jeune âge. Les séances devront être menées avec la plus grande douceur mais toutefois avec un minimum de fermeté. En effet, le terrier de Boston est certes obéissant mais peut se montrer parfois têtu. Inculquez-lui les limites à ne pas dépasser en employant un ton assuré, le Boston terrier étant extrêmement sensible au son de la voix. Grâce à sa grande intelligence et son esprit vif, il comprendra rapidement quels sont les interdits et ce que vous attendez précisément de lui. Cette race d’une docilité exemplaire aime apprendre et s’avère être vraiment facile à dresser. Dynamique, dévoué et attentif, votre adorable canidé fera tout pour vous plaire. Vous avez ainsi la garantie qu’il deviendra le compagnon rêvé grâce à une bonne dose de jeux et de récompenses. Si vous n’avez jamais eu de chien, le terrier de Boston est fait pour vous !

Il faudra simplement vous montrer patient en ce qui concerne l’apprentissage de la propreté, les chiots pouvant être un peu longs à savoir qu’ils doivent se soulager dehors. Punissez-le uniquement si vous le surprenez en flagrant délit sinon, ignorez-le. Anticipez en observant votre Boston terrier. Dans le cas où votre gentil compagnon renifle les moindres recoins de la maison ou couine sans raison apparente, sortez-le sans attendre et félicitez-le dès qu’il fait ses besoins. Avec de la persévérance et une routine stricte, les accidents ne seront plus qu’un lointain souvenir.

Quelques conseils

Un maître présent et attentionné demeure le secret d’un terrier de Boston épanoui. Prenez l’habitude de vous occuper de lui en rentrant du travail, ne serait-ce qu’en lui lançant la balle durant quelques minutes. Puis, conviez-le à se lover sur vos genoux devant la télévision après une promenade, même courte. Surtout, ne soyez pas avare en câlins ! Vous pouvez alors êtes certain qu’il sera le plus heureux des chiens.

Le terrier de Boston est adapté à tout le monde sans aucune exception. Néanmoins, les éleveurs sont trop peu nombreux en dehors des Etats-Unis. Vous n’aurez donc pas d’autre choix que de réserver votre futur compagnon longtemps à l’avance.

Le Boston terrier n’est pas exigeant en termes d’entretien et réclame peu de soins. Un brossage avec un gant doux une fois par semaine permet d’enlever les poils morts et de stimuler les glandes sébacées, pour un pelage brillant et une peau saine. Profitez-en pour nettoyer minutieusement les yeux et les plis de la face, mais aussi pour vérifier qu’aucune saleté ne se soit faufilée dans les oreilles.

Crédits photos : Fotolia et © Flickr – Sendai BlogGreganji bartonEduards Pulks

Livres complémentaires :

Découvrez d’autres races de chiens:

Race de chien : Terrier de Boston
5 (100%) 1 vote

Pin It on Pinterest