Douleurs et inflammations du chien

Le chien n’aime pas ressentir de douleur plus ou vive provenant d’une blessure, d’une inflammation de tissus ou d’une irritation. Il existe multiples façons de le soulager, mais encore faut-il en connaître le degré et savoir s’il s’agit bien d’une douleur ou d’une inflammation.

La douleur

Elle peut être chronique ou aigüe, et atteint surtout les os. Dans le cas d’une douleur aigüe, il s’agit du mal ressenti suite à une blessure. Une fois celle-ci guérit, la douleur s’en va. Généralement, ces douleurs ne durent pas bien longtemps, l’animal étant pris en charge par un professionnel de la santé des animaux. Concernant la douleur chronique, elle reste « à vie ». Elle se manifeste par période, selon le temps, la saison, le taux d’humidité dans l’air. Lors de crises d’arthrose par exemple, le chien éprouvera de la douleur alors qu’il n’aura peut-être pas bougé. Sans lésion apparente, la douleur chronique peut être ravivée.

L’inflammation

Douleurs et inflammations

Elle se situe souvent au niveau des tendons, des muscles, des nerfs et/ou des muqueuses. Pour le système osseux, on parle davantage de douleurs. Elle a diverses origines, comme un coup de froid qui va enflammer le conduit auditif, un aliment mal digéré qui touchera le système digestif. Quoi qu’il en soit, une inflammation peut aussi être soulagée par médicaments ou par massages. Elle n’est que passagère et disparaît dès lors que le mal est enrayé. Une inflammation de la gorge provoquant de la fièvre n’est pas agréable non plus. Votre petit chien aura du mal à se nourrir. Alors que faire pour en venir à bout ?

Soigner la douleur ou l’inflammation ?

Il est tout à fait possible de soulager votre chien contre la douleur. Cela dit, les anti-inflammatoires soignent les inflammations (bien sûr !) et diminuent aussi la douleur. L’aspirine soulage les humains, mais n’a pas forcément le même effet sur les chiens. Il faut en connaître la posologie exacte pour pouvoir l’administrer à cette touffe de poils souffrante. L’automédication n’est pas vraiment conseillée, mais si vous possédez des antalgiques destinés exclusivement aux chiens, alors vous pouvez en faire bon usage. De plus, les antibiotiques donnés pour une inflammation précédente ne doivent pas être réutilisés. Ils risqueraient de ne pas être bien adaptés. Si l’inflammation persiste trop longtemps, il est préférable de consulter votre vétérinaire.

Venir à bout d’une inflammation ou d’une douleur n’est pas toujours facile. Pourquoi ? Parce qu’il faut bien faire la différence entre les deux. Même si le traitement d’une inflammation calme la douleur, cette dernière n’est pas forcément due à une inflammation. Il faut donc faire la part des choses pour adapter le meilleur traitement !

Livres complémentaires :

Douleurs et inflammations du chien
5 (100%) 1 vote

Pin It on Pinterest