La pelade du chien

La pelade (ou alopécie) du chien est le fait de perdre ses poils. Souvent due à un événement « traumatisant », cette pathologie peut avoir des conséquences importantes sur la vie de votre animal. Qu’en est-il exactement? Que faire pour éviter ce type de désagrément?

La pelade

Il ne faut pas confondre « pelade » et « mue ». La mue est fréquente puisqu’il s’agit d’un changement de poils selon les saisons. Ainsi, votre chien perd ses poils pour être remplacés par son pelage d’hiver ou d’été. De ce fait, il n’a pas de zones épidermiques nues. Atteignant une partie précise, la pelade peut s’étendre à l’ensemble du corps.

Malheureusement, les poils ne repoussent plus, entraînant des soucis dermatologiques. L’esthétique de votre animal à quatre pattes peut se voir aussi altérée. Dans un premier temps, en attendant l’avis de votre vétérinaire, vous pouvez masser votre petit chien avec des huiles hydratantes. En été, il est important de le protéger des rayons du soleil qui peuvent aller jusqu’à le brûler.

Quand faut-il réagir?

Si vous constatez que votre chien perd ses poils anormalement en dehors des périodes « prévues » (changement de saisons), il faut consulter votre vétérinaire. Si, de prime abord, ce professionnel ne peut en déterminer la cause, il faudra donc pratiquer un examen sanguin.

Suite aux résultats de cet examen, un traitement peut être prescrit. Dans le cas où la prise de sang ne donnerait rien de significatif, un bilan endocrinien est envisageable, afin de rétablir le déséquilibre qui existe au niveau de l’axe hypophyse-hypothalamus ou de l’activité thyroïdienne.

Pour éviter de débourser trop d’argent chez le vétérinaire, nous vous conseillons de vous rendre sur notre comparateur d’assurance pour chien.

Les différentes causes et les traitements de la pelade

pelade du chien

Elle peut arriver spontanément. Dans ce cas, il faut se tourner vers une situation qui aurait pu marquer votre animal ou qui aurait pu le traumatiser. Peut-être a-t-il eu peur de quelque chose, que ce soit dans son cadre familiale qu’en extérieur?

Dans ce cas, il faut le traiter aussi bien dermatologiquement que psychologiquement.

Si cette maladie arrive moins vite et s’aggrave au fil du temps, il faut chercher du côté des produits hygiéniques utilisés et des mycoses. La teigne provoque ce type de maladie, mais les shampoings ou les déodorants peuvent se montrer aussi trop agressifs pour lui.

Certains aliments, dépourvus de soufre, de zinc ou de fer sont aussi la source de la pelade. Pour faire face à ces inconvénients, un complément alimentaire à base d’oligo-éléments lui sera administré.

Votre chien souffre de pelade (ou alopécie)? Quel âge a-t-il? Soit cette maladie survient durant sa période de jeunesse et, dans ce cas, il faut faire tous les examens nécessaires pour en venir à bout, soit elle arrive à son vieillissement. A ce moment-là, la médecine naturelle, comme l’homéopathie ou l’organothérapie, sera utile et votre animal adoré retrouvera son pelage d’antan!

Livres complémentaires :

La pelade du chien
3.67 (73.33%) 24 votes

Pin It on Pinterest