L’alimentation du vieux chien doit sans doute être revue

Les besoins alimentaires d’un chien qui vieillit ne sont pas les mêmes que pour un jeune chien. L’activité physique n’est plus la même, votre chien ne se dépense plus de la même manière. Pour préserver la longévité de vie de votre boule de poils, rien de telle qu’une bonne alimentation spécialement confectionnée pour lui.

Les besoins alimentaires de votre vieux chien

Entre l’âge adulte et un chien vieillissant, les besoins énergétiques baissent de 10% environ. Son métabolisme ne demande plus autant de vitamines, du moins ce ne sont pas les mêmes. Étant moins actif, il brûle moins de calories, mais il faut bien veiller à ne pas l’alimenter aussi richement. Pourquoi? Pour éviter qu’il ne devienne obèse. Certaines maladies se développent plus facilement chez le chien âgé (arthrose, insuffisance cardiaque ou autres), du fait de la sédentarité de celui-ci. Il aura besoin de certaines protéines, différentes de celles qu’il ingérait jusqu’à présent. Il faudra aussi surveiller le fonctionnement de ses reins qui fonctionneront au ralenti. Le manque d’activités ralentit le fonctionnement de son organisme.

Quels sont les aliments qui conviennent à votre animal

alimentation du vieux chien

En prenant de l’âge, un régime hypoprotéique est recommandé. L’apport de sel est tout particulièrement déconseillé pour éviter les soucis cardiaques. En revanche, l’accent sera mis sur la vitamine E et B. La préparation culinaire que vous effectuiez jusqu’alors n’est plus adaptée. Vous risquez d’engendrer des carences en vitamines, minéraux et augmenter les doses de lipides. Côté calcium et phosphore, le dosage en est strictement contrôlé. Les croquettes sont idéales pour l’équilibre de l’alimentation de votre animal à quatre pattes. Les dents sont nettoyées automatiquement, grâce à la mastication. Si votre chien a des soucis dentaires, n’hésitez pas à humidifier ses croquettes.

Le rythme de nutrition

Il faut nourrir votre chien à heures fixes. En vieillissant, il prend des habitudes qu’il n’appréciera pas de changer. Le sortir aux mêmes heures, le faire manger en temps et en heure lui conviendra très bien. Pour changer ses habitudes alimentaires, il convient de le faire de manière progressive, sans quoi il risquerait d’avoir des troubles intestinaux. Ces derniers le rendraient plus malades qu’autre chose. En partant d’un quart de sa nouvelle alimentation pour trois quarts de l’ancienne, vous finirez par faire l’inverse au bout de 5-6 jours. Au bout d’une semaine, il ne mangera que des nouveaux aliments. Les sucres rapides seront désormais bannis, entraînant une obésité certaine à son âge.

Pour faciliter sa digestion, vous pouvez aussi le rationner sans pour autant lui diminuer sa quantité journalière. Cela revient à dire qu’il mangera plus souvent, mais en portions moindres. Il faut le préserver, ce petit animal!

Livres complémentaires :

L’alimentation du vieux chien doit sans doute être revue
4 (80%) 3 votes

Pin It on Pinterest