Les soins journaliers pour un vieux chien

Les petites races sont considérées comme « vieilles » à partir de 10 ans. Pour les plus grandes, l’espérance de vie oscillant entre 8 et 12 ans, elles sont donc vieilles à compter des 7 ans d’existence. Pour ces vieux chiens, des soins journaliers sont à faire, mais les connaissez-vous ?

Respecter quelques particularités

Un organisme vieillit, c’est normal. Néanmoins, en prenant de l’âge, votre chien ressentira et/ou développera des pathologies. Il faut donc lui améliorer son quotidien par quelques soins journaliers, tels que le maintien d’une activité physique et psychologique régulière. Si les sorties sont plus courtes qu’avant, elles doivent être plus fréquentes. Pourquoi ne pas jouer avec lui ? Si vous le laissez dans son petit coin, il risque de déprimer. Contrôler ces vaccinations, c’est aussi lui garantir une espérance de vie plus longue, puisqu’il sera paré contre les maladies les plus graves. N’omettez pas de faire contrôler sa dentition qui risque de s’abîmer plus vite, les apports nutritionnels pouvant être insuffisants.

Côté alimentation

Les soins journaliers

Alors que votre compagnon fidèle n’a plus les mêmes besoins alimentaires qu’un jeune chien ou qu’un chien adulte, il faut tout de même le préserver. Pour ce faire, un bilan sanguin doit être envisagé régulièrement pour vérifier ses éventuelles carences. Son alimentation doit rester équilibrée. La qualité des aliments est primordiale pour une meilleure santé. Attention aux sucreries, elles engendrent plus rapidement l’obésité. Le sel doit être banni, déclenchant des insuffisances rénales et cardiaques. La contenance en acides gras essentiels est importante, pour les vertus anti-inflammatoires qui agissent sur la peau et le pelage. Enfin, la vitamine E ralentit le vieillissement cellulaire, du fait de son pouvoir anti-oxydant.

Côté santé et maladies

L’insuffisance cardiaque est la pathologie la plus fréquente chez le vieux chien. La toux, l’essoufflement et la fatigue générale sont des signes alarmants. Grâce à un traitement approprié, votre chien retrouvera sa forme olympique. Certains vieux animaux ressentent des troubles hormonaux, traduits par une soif inhabituelle ou un pelage qui tombe. Il est nécessaire de consulter pour savoir s’il ne développerait pas une dysendocrinie. Le bilan de santé est donc fait pour déceler toutes maladies sous-jacentes. L’arthrose, l’insuffisance rénale, les tumeurs ou autres affections sont sujettes à un traitement bien précis.

Les troubles comportementaux

Le vieillissement du chien n’atteint pas uniquement son physique. Il peut aussi engendrer des maladies mentales, à ne pas prendre à la légère. Votre animal de compagnie risque de moins supporter les soins quotidiens, d’être moins tolérant et moins patient parce qu’il entend moins, voit moins et se sent plus fatigué. Il peut tomber dans une dépression qui s’aggravera progressivement. Il deviendra sélectif, ne faisant pas attention aux bruits qui l’entourent, sauf à ceux qui concernent la nourriture. Il deviendra peut-être anxieux et oubliera toutes les bonnes manières d’antan. A ce stade-là, il est temps de consulter un vétérinaire qui lui prescrira des anxiolytiques ou antidépresseurs.

Au vu de tous ces soins à apporter à votre canin, vous devez le bichonner et lui montrer que même vieux, vous restez patient envers lui, car vous l’aimez toujours autant. Lui apporter des marques de réconfort évitera toute dépression. Le soulager de ces douleurs reste d’une importance capitale. Votre chien a le droit de vieillir, vous devez rester auprès de lui.

Livres complémentaires :

Les soins journaliers pour un vieux chien
5 (100%) 1 vote

Pin It on Pinterest