Sauver son chien en cas d’urgence

Dans cet article, nous parlerons des moments où votre chien est blessé ou s’il nécessite une urgence médicale. Un autre article fera l’objet des soins à prodiguer en cas de fracture. Dans un cas comme dans l’autre, il suffit de faire le bon geste pour réussir à sauver la vie de son animal à quatre pattes.

Les premiers gestes à faire

Il est pertinent de toujours avoir une trousse de secours à sa disposition, mais prenez garde de ne pas effrayer votre chien lorsque vous vous approchez de lui avec votre « boîte ». Un chien souffrant peut facilement mordre, alors qu’il ne le fait pas en temps normal. L’envelopper dans un linge douillet permet de conserver sa température corporelle. En état de choc, inconscient ou tout transpirant, il faut qu’il reste au chaud. Votre chien s’est écorché? Posez-lui une compresse ou un bandage, mais ne lui faites pas de garrot. La circulation sanguine ne doit pas être coupée. Le déplacement du chien est à bannir. Enfin, cas extrême : votre chien ne respire plus. Il faut donc pratiquer une RCR (réanimation cardio-respiratoire). Chez un chien de grande taille, vous lui envoyez de l’air dans le museau en fermant bien sa gueule. Pour un petit chien, quelques compressions au cœur de la poitrine suffisent.

Les papiers à posséder dans la trousse

chiot labrador devant un fond  blanc

Au lieu d’attendre « sagement » la visite du vétérinaire ou de rechercher désespérément qui pourrait se déplacer, il faut que vous ayez toujours avec vous les coordonnées de votre professionnel habituel. S’il ne se déplace pas chez vous, gardez aussi les coordonnées d’une clinique vétérinaire qui pourra vous accueillir 24 h/24, 7 jours sur 7. Le carnet de santé de votre animal doit être à jour. Là aussi, gardez-le toujours sous le coude de manière à pouvoir le fournir au vétérinaire en cas d’urgence. Il ne s’agit pas d’y noter uniquement les vaccins. Il faut que toutes les visites chez ce dernier, les évolutions de votre protégé depuis son plus jeune âge et les éventuelles maladies bénignes ou non soient inscrites.

Les premiers produits

Pour pallier aux premiers soins, le coton et les compresses stériles sont indispensables. Un antiseptique n’est pas de refus non plus, pour désinfecter correctement la blessure. Même si nous savons qu’un bandage ne doit surtout pas être serré pour laisser circuler le sang, un bandage auto-fixant sert à bien maintenir le pansement en place. Bien sûr, des ciseaux doivent être présents dans la trousse de secours, tout comme un thermomètre. La vérification de la fièvre est essentielle pour donner le maximum d’information au vétérinaire. Un antalgique permet à votre chien de supporter la douleur qu’il ressent avec l’arrivée de son « sauveur ».

Prendre soin de son animal, ce n’est pas uniquement lui donner à manger, le sortir et lui faire des câlins de temps en temps. C’est aussi lui donner les premiers soins lorsqu’il se fait mal!

Livres complémentaires :

Sauver son chien en cas d’urgence
5 (100%) 1 vote

Pin It on Pinterest