Tumeurs et cancers du chien

Les chiens, notamment en vieillissant, peuvent contracter des tumeurs et/ou des cancers. Alors que de plus en plus de cancers se soignent, il faut les prendre au début. Le traitement n’en sera que plus efficace. Les tumeurs, quant à elle, sont aussi soignables. Ce sont certaines cellules qui se développent dans le corps de manière incontrôlée.

Quels sont les chiens les plus sujets

A leurs débuts, les cellules cancéreuses ne touchent qu’un organe. Au fil du temps, elles s’étendent sur tout le corps, si aucun soin n’est fait. Cette maladie affecte surtout les chiens âgés, mais il n’est pas impossible d’en trouver chez les chiens adultes. Un suivi médical et hygiénique de son animal est indispensable, afin de détecter la maladie au plus tôt. En cas de grosseurs constatées sur la peau, il faut consulter un vétérinaire. Peut-être ne sont-ce que ces cellules bénignes ? Il vaut mieux se déranger pour rien, que de ne rien faire et le regretter après. S’il s’agit d’un simple kyste, il sera ôté « sur le champs ». Les chiennes contractent des tumeurs surtout au niveau des mamelles. Les chiens, eux, voient leurs testicules atteintes. Il faut aussi préciser que ce sont les os longs qui sont atteints chez les chiens de grandes races.

Le diagnostic et les symptômes

Tumeurs et cancers du chien

Vous pouvez vous-même déceler une tumeur sur votre chien car il se sent particulièrement fatigué, son haleine devient mauvaise et des saignements surviennent. Il faut tout de suite lui faire faire des examens plus approfondis. Le vétérinaire vous en dira davantage, selon l’endroit où est localisée la tumeur, sa nature et sa taille. Néanmoins, cela nécessite un examen complet. Si le doute persiste, une radiographie sera prescrite. Elle donnera plus de détails, quant à la tumeur présente.

Le traitement de ces maladies

Après avoir effectué une analyse histologique par le laboratoire, vous saurez quelle est la nature exacte de la tumeur. Il ne faut pas omettre qu’une biopsie est indispensable pour conclure le diagnostic. Pour l’enlever, le vétérinaire devra demander l’accord au propriétaire. Plusieurs solutions s’offrent à vous. Une intervention chirurgicale est nécessaire, il faut la pratiquer. Peut-être que des séances de chimiothérapie ou une radiothérapie seront imposées. Dans tous les cas de figure, il faut faire le maximum pour sauver son chien, à savoir que certains résultats se révèlent très pessimistes. Dans ce cas, les traitements prévus ne donneront, malheureusement, pas beaucoup d’espoir de guérison.

Les grosseurs présentes sur une partie de corps de votre chien doivent être signalées à votre vétérinaire le plus tôt possible. Au plus vous vous y prenez vite, au plus votre petit animal adoré a des chances de s’en sentir !

Livres complémentaires :

Tumeurs et cancers du chien
5 (100%) 1 vote

Pin It on Pinterest